Le parcours d’Edouard FRITCH


Edouard Fritch est né le 4 janvier 1952 à Papeete. Après ses études en Polynésie, il entre à l'école d'ingénieurs de la Ville de Paris, dont il sort diplômé pour intégrer la sous-direction de l'architecture de Paris en 1979. Un an plus tard, il fait son retour à Tahiti pour s'occuper des travaux municipaux de la ville de Pirae, avant de diriger l'office territorial de l'habitat social (OTHS) en 1982.Ses fonctions aux services des administrés ne font que renforcer sa volonté de servir son pays, et c'est naturellement qu'il accepte, en 1984, d'entrer au gouvernement de Gaston Flosse comme ministre de l'Equipement.

Dès lors, il ne quittera plus la sphère politique et occupe divers portefeuilles ministériels (mer, archipels, télécommunications, emploi, communes, etc) avant de devenir vice-président du gouvernement à partir de 1995 jusqu’au changement de majorité en mai 2005.

En novembre 2009, il est à nouveau vice-président dans le gouvernement de Gaston Tong Sang, tout en occupant les portefeuilles du développement des collectivités et du transfert des compétences, de la coordination des actions relatives à la reconversion des sites militaires, de la communication, des relations avec les institutions et porte-parole du gouvernement. Il assurera ces fonctions jusqu’à la fin février 2011.

C'est sous l'étiquette du Tahoeraa Huiraatira qu'il conquiert son premier mandat électoral en se faisant élire à l'Assemblée de la Polynésie en 1986, pour y être constamment réélu depuis. Cette même année 1986, à la faveur de la nomination de Gaston Flosse dans le gouvernement de Jacques Chirac, il fait son entrée à l'assemblée nationale où il siègera pendant deux ans jusqu'à la dissolution. Il a été réélu député de la première circonscription de la Polynésie française en 2012, avant de démissionner le 23 avril 2014 pour cause de cumul des mandats.

Edouard Fritch a également occupé les fonctions de président de l’Assemblée de la Polynésie française entre le 12 avril 2007 et février 2008, ainsi que du 12 février au 9 avril 2009. Il a été réélu à ces fonctions le 16 mai 2013.

Il a également occupé les fonctions de maire de la commune de Pirae entre mai 2000 et mars 2008. Il a été réélu maire le 28 mars 2014.

Il a été élu président de la Polynésie française le 12 septembre 2014.

En mai 2015, à l’occasion des sénatoriales partielles, il soutient la candidature de Nuihau Laurey et Lana Tetuanui qui sont tous deux élus. Dans cette dynamique, Edouard Fritch rassemble ses partisans le 19 septembre 2015 dans les jardins de la mairie de Pirae dans l’optique de lancer un nouveau mouvement politique. Ce mouvement, le Tapura Huiraatira, naîtra lors d’un congrès constitutif le 20 février 2016 devant 10.000 participants.

A l’occasion des élections législatives de juin 2017, le Tapura Huiraaatira s’affirmera en tant que première force politique de Polynésie en rassemblant 40% des suffrages au 1er tour et 60% au 2ème tour, faisant élire Maina Sage et Nicole Sanquer à l’Assemblée nationale.