Axe 2: Moderniser notre Pays

UNE POLYNÉSIE EFFICACE ET PERFORMANTE
MODERNISER NOTRE SOCIÉTÉ

Des procédures complexes parfois incompréhensibles, une attente interminable pour atteindre un guichet aux horaires d’ouverture d’un autre temps, des délais d’attentes incroyablement longs pour l’obtention de documents administratifs… telle est la réalité de notre administration qui doit clairement changer pour se restructurer, s’assouplir, se moraliser et prendre le virage de la transition numérique.


LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION


RENDRE NOTRE ADMINISTRATION PLUS SIMPLE ET PLUS ACCUEILLANTE

La réussite de la modernisation de l’administration s’appuie sur 4 axes clairement identifiés :

  • Optimiser et faciliter les échanges de données interadministrations
  • Réduire les informations demandées
  • Dématérialiser les procédures
  • Instaurer une « confiance à priori ».

L’expérience usager-administration devra être au coeur des préoccupations de chaque entité publique avec un référentiel qualité clairement défini ; celui-ci comprendra notamment une réflexion pour des horaires adaptés, un accueil courtois, des informations claires, des délais garantis et une écoute permanente. La délivrance du permis de construire et du certificat de conformité sera simplifiée en ce sens.

ACCÉLÉRER LA TRANSFORMATION DIGITALE

Pouvoir télécharger l’ensemble des documents administratifs généralisés, signer électroniquement des déclarations, procéder à des télé-déclarations et accéder à des télé-services généralisés… la digitalisation de l’administration publique va s’accélérer pour atteindre l’objectif zéro-papier à la fin de la mandature. A travers le plan Smart Polynesia et le Schéma directeur d’aménagement du numérique révélés par la mandature actuelle, ce sont près d’1 milliard FCFP qui sera investi pour créer notre administration de demain.

DÉVELOPPER UNE CULTURE DE LA TRANSPARENCE ET DU RÉSULTAT

Pour faciliter la mobilité au sein de l’administration, les chefs de services et directeurs d’établissements publics seront nommés pour 5 ans maximum, renouvelable exceptionnellement une fois sous condition de réussite. Ils travailleront désormais avec leur ministre de tutelle sur une feuille de route définissant les indicateurs de performances permettant de mesurer objectivement l’avancement vers les objectifs prévus. Une partie de leur salaire sera liée à l’avancement constaté. Pour mesurer et suivre objectivement les performances des services, des outils d’évaluation tiers seront élaborés (questionnaires, évaluations en ligne, notation des services).

La moralisation et la transparence de la vie publique passera par une culture de la transparence  prédominante. Elle s’appuiera sur des audits des cadres de la fonction publique par la commission des finances de l’APF et sur l’obligation de nommer au sein de chaque conseil d’administration des établissements et sociétés publiques des administrateurs indépendants contribuant par leur compétence et leur liberté de jugement au bon fonctionnement du conseil d’administration.

 

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE AU COEUR DES POLITIQUES PUBLIQUES


SOUTENIR LES ACTEURS CHARGÉS DES COMPÉTENCES ENVIRONNEMENTALES

Les communes, compétentes en matière de collecte et traitement des déchets, de fourniture d’eau potable et d’assainissement des eaux usées, sont les principaux acteurs de la gestion environnementale de  proximité. Afin de les soutenir dans leurs programmes d’investissements destinés à la gestion des déchets, l’approvisionnement en eau potable et réseaux d’assainissement, le taux de prélèvement des recettes  fiscales du Pays versé au FIP sera augmenté d’un point, rééquilibré par la participation de l’Etat au FIP au même niveau que celui de la collectivité afin de soutenir les communes dans l’exercice de leurs compétences.

Ces moyens supplémentaires s’appuieront sur un partenariat renforcé avec les communes pour la mise en place de synergies dans les offres de services publics de collecte et traitement des déchets, de  fourniture de l’eau potable et d’assainissement des eaux usées. Le réseau d’assainissement collectif de Papeete sera ainsi étendu à l’agglomération afin de mutualiser les coûts entre la capitale et les communes avoisinantes le souhaitant.

FAVORISER LES EXPÉRIMENTATIONS ET INITIATIVES DE GESTION DES DÉCHETS

Face au succès des appels à projets en matière d’économie circulaire et d’environnement. Un soutien  public exceptionnel sera mis en place pour inciter ménages, entreprises et collectivités à expérimenter et innover en matière de gestion des déchets, notamment dans les archipels.

Ces initiatives seront encouragées par la suppression progressive des sacs en plastiques et le renforcement de la contribution des ménages et des entreprises aux opérations de tri de leurs déchets.

L’objectif fixé sur les 2 mandatures à venir est d’atteindre un taux de 70% de recyclage des déchets des ménages et des entreprises et de mettre en place des filières spécialisées de gestion locale notamment pour les appareils électriques, médicaments non utilisés, piles, huiles, batteries et véhicules hors d’usage.

ACCÉLÉRER LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

La mise en place de financements dédiés facilitera la transition énergétique. Avant la fin de la prochaine mandature, l’objectif de 50% de production électrique d’origine renouvelable sera atteint grâce à la poursuite du plan de transition énergétique mis en place en 2015.
Deux projets verront le jour afin d’atteindre cet objectif :

  • La réalisation et la mise en service du SWAC du CHPF
  • La réalisation dans la vallée de la Papeiha en concertation avec les propriétaires fonciers, du projet de  valorisation économique, énergétique et environnementale de la Vaiiha.

Les actions de soutien au développement de l’énergie photovoltaïque, notamment pour les ménages et  dans le cadre d’installations de stockage annexes seront maintenues afin d’atteindre 15% de production électrique annuelle issue de cette technologie.

Sur demande du conseil municipal pour faciliter sa transition énergétique, la révision de la loi statutaire permettra de transférer la compétence en matière de gestion de l’énergie, des communes vers le Pays. Les mesures de réduction des droits et taxes sur les véhicules hybrides et électriques seront amplifiées ;
combinées à l’interdiction d’importer des véhicules fonctionnant exclusivement à combustion thermique à compter de 2030, un signal fort sera donné aux concessionnaires.


LA CONTINUITÉ TERRITORIALE INTÉRIEURE POUR MIEUX SERVIR NOS POPULATIONS DES ÎLES


EQUILIBRER LE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIPELS

Une loi d’égalité et de développement des archipels établira toutes les modalités de rattrapage des écarts de développement existants entre Tahiti et l’ensemble des archipels. Un plan de développement  quinquennal sera établi pour chaque archipel en matière d’infrastructures et d’équipements publics, de santé, d’éducation, de sport, de transport, d’emploi, de développement économique et d’environnement.

UN PLAN D’INVESTISSEMENTS D’AVENIR 

Dans l’esprit de la loi d’égalité réelle des outremers, de l’accord de l’Elysée et des assises de l’outremer, un plan d’investissements d’avenir sera établi en concertation avec l’Etat en vue de réduire les coûts et les handicaps liés à notre éclatement géographique.

Des conventions d’exploitation déléguée aux communes et aux communautés de communes des principaux ouvrages maritimes actuellement gérés par le Pays (DEQ – 250 ports, quais et débarcadères) seront établies afin de décentraliser la gestion de ces ouvrages aux communes le souhaitant.

Deux navettes maritimes seront organisées pour assurer les liaisons maritimes inter îles aux îles sous le vent et aux Marquises Nord sur financement du Pays et dans le cadre d’une gestion déléguée aux communautés de communes (coût de 2 X 200 millions FCFP).

Assurer la couverture numérique de l’ensemble des communes de Polynésie françaises d’ici la fin de la mandature et la couverture 4G de l’ensemble des principales zones de vie et des principaux sites touristiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *